S’abonner

Devises étrangères : comptabilisation des différences de change à la fin de la période comptable

Les devises étrangères peuvent-elles être utilisées dans bexio ? Oui, car il est possible de saisir une devise étrangère et un taux de change. Chaque rapport « Feuilles de compte » montre la devise étrangère avec le solde de clôture. Les gains et pertes de change réalisés sont comptabilisés correctement directement lors du paiement. Les gains et pertes de change non réalisés doivent être comptabilisés manuellement. La comptabilisation de la devise de base pure est également autorisée pour les banques dans une devise étrangère. Il est donc important que l'écriture soit correcte et que la devise étrangère ne soit pas oubliée. Si le compte bancaire est relié par voie bancaire, la comptabilisation correcte est automatiquement effectuée dans la devise étrangère correspondante. Les taux de change peuvent être saisis manuellement dans un tableau des taux de change ou, selon le module, modifiés lors de la saisie de l'écriture.

Pour en savoir plus sur les devises étrangères, consultez l'article Devises étrangères dans bexio

 

Évaluation à la fin de la période comptable

À la fin de l'exercice, nous vous recommandons de vérifier le compte bancaire en devise étrangère pour vous assurer que toutes les écritures comprennent correctement l'écriture en devise étrangère. La manière la plus simple de le faire est via les « Rapports », « Feuilles de comptes ». Avec Excelexport, vous pouvez trier le compte par devise et ainsi trouver rapidement toute écriture erronée sans le code de devise correspondant.

L'évaluation du compte bancaire à la fin de l'exercice peut être saisie comme gain ou perte de change par le biais de comptabilisations manuelles. 

(comptes annuels, mensuels, trimestriels ou semestriels)

Le solde affiché de 4 410,00 € doit correspondre au compte bancaire (rapprochement de comptes). Le taux de change entre le solde en CHF et le solde en EUR est de 1,10. Dans les comptes annuels, le solde en CHF est réévalué sur la base du solde en euros. Il est recommandé d'utiliser le taux de change moyen mensuel. Dans cet exemple, nous nous basons sur le taux de 1,14.

Feuille de comptes 1020 (banque)

kontenblatt_1020.png

Il en résulte un nouveau solde de 4 410,00 € x 1,14 = 5 027,40 CHF et un gain de change de 176,40 CHF. La comptabilisation de l'évaluation du compte bancaire (dans ce cas, un gain de change) s'effectue via le masque de comptabilisation manuelle avec l'écriture suivante :

Différence de change banque à banque (gain de change) 176,40 CHF

kursgewinn_bank_1020.png

 

Compte client avec solde (solde = 2 154,00 €)

Dans les comptes annuels, le solde CHF peut être réévalué sur la base du solde EUR. Dans cet exemple, nous supposons un taux moyen mensuel de 1,14, analogue à l'évaluation du compte bancaire.

Remarque : pour le compte client, on comptabilise non seulement les postes des factures en monnaie étrangère, mais aussi les postes des factures en CHF (monnaies mixtes). C'est pourquoi la valorisation manuelle doit être exécutée avec prudence, car le système utilise le cours de conversion actuellement enregistré dans la table des devises lorsqu'une facture en cours est payée et le compare au cours de conversion utilisé lors de l'émission de la facture.

Exemple : 

  • Établissement facture 30.09. x1 avec taux de change 1,10 €
  • Estimation 12.31. x1 avec taux de change 1,14 € (comptabilisation manuelle)
  • Paiement 28.02. x2 avec cours 1,16 €

La valorisation manuelle a déjà corrigé la position à un taux actuel de 1,14 €. Lorsque le paiement sera reçu, le système enregistrera un gain de change supplémentaire de 0,06 (1,16 - 1,10). Au cours de la période allant du 30.09/ x1 au 28.02. x2, cet événement entraîne un écart de devise pratiquement double, qui doit être neutralisé par une écriture de contrepartie.
Les écarts de devise comptabilisés manuellement ne sont pas transférés à la liste des postes non soldés.

Feuille de compte 1 100 (comptes débiteurs)

kontenblatt_debitoren.png

Il en résulte un nouveau solde de 2  154,00 € x 1,14 = 2 455,55 CHF  et entraîne une perte de change de 13,58 CHF. L'enregistrement de la perte de change est effectué à l'aide du masque de comptabilisation manuelle avec l'écriture suivante :

Différence de change par rapport au client 13,58 CHF

kontenblatt_debitoren_wa_hrungsverlust.png

 

Comptabilisation du solde reporté dans la devise étrangère

Les soldes sont reportés dans la devise standard uniquement. Pour vous assurer que vous disposez du report de solde en devise étrangère à l'institut bancaire, nous vous recommandons de comptabiliser manuellement via le compte de transfert où vous comptabilisez le report de solde dans la devise de base, puis de la comptabiliser à nouveau dans la devise de base en fonction du bilan de clôture et du montant en devise étrangère.

Le compte de transfert (par exemple 1 090) est donc nul dans la devise de base et vous avez le report de solde correct en devise étrangère. Dans le bilan, les soldes sont toujours affichés dans la devise de base. L'enregistrement est effectué à l'aide du masque de comptabilisation manuelle. Le résultat ressemble alors à ceci : 

Bildschirmfoto_2019-12-11_um_15.08.58.png

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande